Convention citoyenne
Inscription à la newsletter Convention citoyenne
Philippe San Marco sur
LES ARCHIVES JUSQU'A DECEMBRE 2010
Archives "agir pour Marseille"
Partager
   
Conseil municipal de Marseille du 11 mars 2002
Programmes européens : plusieurs dizaines de millions € sont reparties à Bruxelles

Tahar RAHMANI - Vous n’êtes pas sans savoir, Monsieur le Maire, Madame l’Adjointe, que, dernièrement, une critique sévère a été portée sur l’utilisation des crédits européens alloués à la Région PACA et particulièrement à Marseille.

Plusieurs dizaines de millions d’Euros programmés pour la période 1994-1999, sont reparties à Bruxelles faute d’utilisation, faute de projets !

Certes, tout n’est pas facile entre la Datar et les règles d’attribution complexes de la Commission. Mais les professionnels existent pour dénouer cette complexité.

Il faut croire que le problème n’est plus de trouver des financements pour nos projets, mais de trouver des projets consommateurs de financements.

Vous-même, déclariez à Mme FONTAINE, le 20 février 2001, alors qu’elle était encore présidente du Parlement européen, que la commission apportait un large soutien à Marseille et que les fonds avaient été très bien utilisés.

Il faut croire, également, qu’il existe quelques aberrations, dont la plus visible est certainement le « cafouillage » permanent entre les différents services de la Ville, de l’État, voire de la Commission. En définitive, qui fait quoi ? Qui tient les commandes ?

Résultat ; la population prise en compte par la Commission Européenne au titre de 2000-2006 a baissé de 25 % sur Marseille.

Les deux actions présentées dans les deux présents rapports sont certes importantes, ainsi la Coopération Interrégionale en Méditerranée et l’action EQUAL absolument déterminante dans le cadre de la lutte contre les discriminations, doivent être fortement encouragées.

Mais elles sont modestes au regard de ce que nous offrent les possibilités financières de l’Europe.

Ces soutiens additionnels et indispensables doivent faire l’objet d’une attention particulière, sérieuse, pragmatique, et l’on doit veiller à ce que tout centime d’Euro corresponde à un projet précis.

À cet égard, Monsieur le Maire, Madame l’Adjointe, pouvez-vous nous éclairer sur un dossier proposé en mai 2000 dans le cadre d’un CIAT et portant sur la mise en place d’un Centre Européen de Formation à la Coopération et au Développement.

Pouvez-vous m’indiquer également, si vous comptez répondre à l’appel à candidature lancé par la Commission pour accueillir la future Banque Euroméditerranéenne d’Investissement.

Deux grands projets qui, à ne pas en douter, donneraient à Marseille des atouts considérables.

Je vous remercie

   
Philippe San Marco (12/2010) :
La télésurveillance pour les couloirs de bus
Conseil des 1er et 7e arrondissements de Marseille (20/10/2010) :
Débat sur le centre-ville, intervention de Philippe Sanmarco
Conseil d’administration de Marseille Aménagement du 28 mai 2009, intervention de Philippe Sanmarco.
« N’étant pas schizophrène je ne présiderai pas une société qui ne traduit pas les engagements que j’ai pris devant les électeurs »
MPM - Conseil de communauté du 26/03/2009
Intervention de Renaud Muselier
Marseille Provence Métropole - Conseil de communauté du 19/02/2009
Renaud Muselier :
Les faux procès, les faux-semblants, les vrais enjeux.
CM de Marseille du 01/10/2007 - Philippe Sanmarco
Éradication de l'habitat indigne : faisons d'abord un diagnostic social.
Tracé du tramway : halte à la démagogie !
CM de Marseille du 13/06/2007 - Philippe Sanmarco
Vidéo-surveillance : à quand le bilan ?
« On continue parce que l'on a commencé et que ce que l'on a commencé ne sera efficace que si on continue. »
Plan climat : plus qu’une déclaration d'intention !
CM de Marseille du 05/02/2007 - Tahar Rahmani  : A propos du projet Plan Climat Municipal.
A LIRE OU A ECOUTER
Informations au CM de Marseille (13/11/2006).
Rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes de Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la gestion de la Commune de Marseille de la Régie – Années 1997 à 2005 :
L'augmentation de la dette est la conséquence d'une progression non maîtrisée des dépenses de fonctionnement et singulièrement, des dépenses de personnel.
Conseil d'arrondissements de Marseille du 9/11/2006 -  Claude Grillet
• Création de la ZAC Flammarion.
• Modifications PLU.
Conseil 1er arrondissements de Marseille du15 juin 2006, Claude Grillet :Zac Bourse
Conseil de la CUMPM du 13/02/2006 , Philippe Sanmarco : La RTM, otage du chaos automobile
Nouveaux messages sur le blog Martigues Citoyenne : Conseil municipal de Martigues du 28 février 2006.
Conseil du 1er arrondissements de Marseille du 29/09/2005, Claude Grillet : Un acharnement contre les Flots Bleus (suite).
CM de Simiane :
23/06/2005
CM de Simiane :
du 17 janvier 2005.
Conseil de la CUMPM du 17/12/2004 :
Sortir la Communauté urbaine de l’impasse.
CM de Simiane
du 25/07/2004.
Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, Commission permanente de travail et d'études, aménagement de l’espace communautaire urbanisme, séance du 16/06/2004
DTA, la priorité n’est pas le tramway marseillo-marseillais, mais un vrai réseau métropolitain.
Conseil des 15e & 16e arrondissements du 11/12/2003, Roger Ruzé :
Combat pour le logement, pour la ville, pour la vie.
Conseil de secteur de 03/2003
Val Emeraude
CM de Marseille de 03/2003
Transport
CM de Marseille de 01/2003
Découpage du 13
CM de Marseille de 11/2002
Sécurité
CM de Marseille
de 10/2002 
La Convention citoyenne
Plateforme
Conseil d'administration
Statuts

Actions citoyennes

Débats citoyens
Liens citoyens
Revue de presse
Emissions radio

Contact

Mentions légales
S'inscrire à la gazette web
Archives jusqu'à 12/2010
La vie de la Convention
Elections municipales 2008
Elections régionales 2004
Elections européennes 2004
Elections législatives 2002
Agir pour Marseille
Débats en cours
Initiatives citoyennes
Développement territorial
Revue de presse
Débat sur la constitution européenne 2005