Convention citoyenne
Inscription à la newsletter Convention citoyenne
Philippe San Marco sur
LES ARCHIVES JUSQU'A DECEMBRE 2010
Archives "agir pour Marseille"
Partager
   

Conseil 1er arrondissements de Marseille du 29 septembre 2005, Claude Grillet
Un acharnement contre les Flots Bleus (suite)

 … Il y a un acharnement contre ces Flots Bleus, je ne sais pas pourquoi. A l’origine personne n’a demandé leur démolition, il n’y a pas de problème, c’est très calme. Le 30 août 2000, vous-même aviez précisé que la décision de raser les Flots Bleus n’avait pas encore été prise, que personnellement vous étiez contre mais que votre avis n’avait qu’une valeur consultative ….
On s’aperçoit également qu’il y a encore beaucoup d’ambiguïtés sur certaines questions. Par exemple en 2000, quand la question s’est posée, on a dit que ça bouchait la vue. Nous avions relevé qu’il y avait d’autres bâtiments dans ce cas, dont certains réhabilités récemment à grands frais avec l’accord de la municipalité. Ensuite on nous a dit que le bâtiment s’effondrait, mais si depuis 2000 il y a un risque d’effondrement, c’est un peu bizarre que l’on n’ait toujours rien fait. M. Sanmarco à l’époque avait fait remarquer que si tel était le cas, il fallait prendre un arrêté de fermeture immédiatement. Ca n’a pas été fait, et pour cause : ce n’était pas vrai. En 2002, M. Valette annonce qu’un projet va être présenté à la concertation des habitants dans les semaines à venir. Nous attendons toujours ce projet. Il est là maintenant, il sort au dernier moment. Le 11 septembre 2002, « la Provence » citait encore M. Valette : « projet d’une brasserie entre le correct et le haut de gamme, restaurant terrasse d’ample visibilité ». C’est là que sont nos craintes, vous le savez. Nous aimerions vraiment des bonnes réponses, mais peut-être encore une fois ne pourrez-vous pas nous les donner ce soir.
Nous défendons aussi le fait que ce soit le seul endroit convivial où l’on peut s’arrêter pour prendre un verre des Catalans à David. Est-ce qu’il y en a d’autres au bord de mer ?

Ce qui nous déçoit aussi c’est que M. Gaudin nous a souvent dit que nous devons faire la ville ensemble, et là il n’y a pas eu de concertation. C’est d’ailleurs une habitude. Dans le projet, je m’attendais à trouver peut-être un petit local pour faire un snack ou un petit bar sympathique, et là on nous annonce un local pour un gardien. Que va-t-il garder, si vous démolissez, il faut faire quelque chose mais il nous faut une réponse sûre. Si on lit vraiment le dossier technique, ça nous donne l’impression que l’on construit un château  … pour un gardien, ça nous laisse un peu perplexes, vous le comprendrez. Qu’est-ce qui est prévu exactement à cet endroit ? J’aurais bien aimé que, comme vous l’aviez dit, le projet soit présenté aux habitants du quartier, au CIQ, à toutes les personnes intéressées, sans parler des élus eux-mêmes y compris ceux de votre majorité qui n’en savent pas plus. Celà nous ferait peut-être avaler plus facilement le regret de voir cet établissement démoli.
Je vais ajouter également le thème du projet que j’ai relevé dans le dossier technique : « les référents paysagers du projet tireront leur identité du caractère maritime du site allié à l’imaginaire, à la rêverie suggérée par le rivage ». C’est beau, mais pour nous donner quoi ? Des toilettes sont prévues, on ne sait pas si elles seront publiques ou pas, par qui seront-elles entretenues (brouhaha).
 …. Si vraiment il y a une activité de restauration, est-ce que ça restera un petit bar ou un snack sympathique, ou est-ce que l’on aura quelque chose de beaucoup plus important mais qui créera des nuisances, parce qu’il faut compter avec le stationnement. Tous les gens veulent vraiment garder leur tranquillité, et je les comprends.
Nous avons l’impression également que ce local du gardien qui va coûter très cher est un financement public qui va ensuite servir à des privés. Nous n’avons aucune réponse, les gens s’inquiètent. Est-ce que l’argent de la Ville va servir à bâtir un établissement pour une société de restauration privée ?
 
Ce sont des questions que nous nous posons, parce que justement nous n’avons pas de réponses précises. J’aurais bien aimé que l’on ne renouvelle pas l’erreur des horodateurs, j’aimerais qu’en toute démocratie nous ayons eu droit à consulter ce dossier et donner notre avis parce ce que je crois que nous existons…
Les élus de Convention Citoyenne voteront donc contre ce projet.

   
Philippe San Marco (12/2010) :
La télésurveillance pour les couloirs de bus
Conseil des 1er et 7e arrondissements de Marseille (20/10/2010) :
Débat sur le centre-ville, intervention de Philippe Sanmarco
Conseil d’administration de Marseille Aménagement du 28 mai 2009, intervention de Philippe Sanmarco.
« N’étant pas schizophrène je ne présiderai pas une société qui ne traduit pas les engagements que j’ai pris devant les électeurs »
MPM - Conseil de communauté du 26/03/2009
Intervention de Renaud Muselier
Marseille Provence Métropole - Conseil de communauté du 19/02/2009
Renaud Muselier :
Les faux procès, les faux-semblants, les vrais enjeux.
CM de Marseille du 01/10/2007 - Philippe Sanmarco
Éradication de l'habitat indigne : faisons d'abord un diagnostic social.
Tracé du tramway : halte à la démagogie !
CM de Marseille du 13/06/2007 - Philippe Sanmarco
Vidéo-surveillance : à quand le bilan ?
« On continue parce que l'on a commencé et que ce que l'on a commencé ne sera efficace que si on continue. »
Plan climat : plus qu’une déclaration d'intention !
CM de Marseille du 05/02/2007 - Tahar Rahmani  : A propos du projet Plan Climat Municipal.
A LIRE OU A ECOUTER
Informations au CM de Marseille (13/11/2006).
Rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes de Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la gestion de la Commune de Marseille de la Régie – Années 1997 à 2005 :
L'augmentation de la dette est la conséquence d'une progression non maîtrisée des dépenses de fonctionnement et singulièrement, des dépenses de personnel.
Conseil d'arrondissements de Marseille du 9/11/2006 -  Claude Grillet
• Création de la ZAC Flammarion.
• Modifications PLU.
Conseil 1er arrondissements de Marseille du15 juin 2006, Claude Grillet :Zac Bourse
Conseil de la CUMPM du 13/02/2006 , Philippe Sanmarco : La RTM, otage du chaos automobile
Nouveaux messages sur le blog Martigues Citoyenne : Conseil municipal de Martigues du 28 février 2006.
Conseil du 1er arrondissements de Marseille du 29/09/2005, Claude Grillet : Un acharnement contre les Flots Bleus (suite).
CM de Simiane :
23/06/2005
CM de Simiane :
du 17 janvier 2005.
Conseil de la CUMPM du 17/12/2004 :
Sortir la Communauté urbaine de l’impasse.
CM de Simiane
du 25/07/2004.
Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, Commission permanente de travail et d'études, aménagement de l’espace communautaire urbanisme, séance du 16/06/2004
DTA, la priorité n’est pas le tramway marseillo-marseillais, mais un vrai réseau métropolitain.
Conseil des 15e & 16e arrondissements du 11/12/2003, Roger Ruzé :
Combat pour le logement, pour la ville, pour la vie.
Conseil de secteur de 03/2003
Val Emeraude
CM de Marseille de 03/2003
Transport
CM de Marseille de 01/2003
Découpage du 13
CM de Marseille de 11/2002
Sécurité
CM de Marseille
de 10/2002 
La Convention citoyenne
Plateforme
Conseil d'administration
Statuts

Actions citoyennes

Débats citoyens
Liens citoyens
Revue de presse
Emissions radio

Contact

Mentions légales
S'inscrire à la gazette web
Archives jusqu'à 12/2010
La vie de la Convention
Elections municipales 2008
Elections régionales 2004
Elections européennes 2004
Elections législatives 2002
Agir pour Marseille
Débats en cours
Initiatives citoyennes
Développement territorial
Revue de presse
Débat sur la constitution européenne 2005