Convention citoyenne
Inscription à la newsletter Convention citoyenne
Philippe San Marco sur
LES ARCHIVES JUSQU'A DECEMBRE 2010
Archives "agir pour Marseille"
Partager
   

Conseil municipal de Marseille du 5 février 2007 - Tahar Rahmani
A propos du projet Plan Climat Municipal

Ecoutez l'intervention des élus de la Convention citoyenne au CM

Durée : 4:53 mm

58 – 07/0056/EHCV
SECRETARIAT GENERAL – DIRECTION DE LA QUALITÉ DE VIE PARTAGEE • Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association « La Maison de l’Allergie et de l’Environnement ».

Monsieur Tahar RAHMANI - Monsieur le Maire, j’interviens sur les rapports 58 et 59, mais avant cela je voudrais, Monsieur le Maire vous demander d’excuser l’absence de M. SANMARCO, actuellement absent et qui aurait dû normalement intervenir sur les orientations Budgétaires.

Monsieur le Maire, la présentation des rapports 58 et 59 nous donne l’occasion de vous interpeller sur des sujets importants et étroitement liés entre eux. Tout d’abord, celui de la santé publique et celui du développement durable et du changement climatique ou plutôt du réchauffement climatique.

Monsieur le Maire, mes chers collègues, l’année 2007 ne sera pas seulement en France celle des élections, elle sera aussi celle de la prise de conscience de l’évolution du climat, on l’a vu ces derniers temps, du documentaire fameux planétaire d’Al Gore, « Une vérité qui dérange », à l’effet Nicolas Hulot derrière lequel se range désormais quasiment l’ensemble des candidats à la présidentielle, pour sa charte de l’écologie, ou encore tout dernièrement, la semaine dernière, la Conférence de Paris organisée par le Groupement Intergouvernemental sur l’évolution du climat, et d’autres initiatives sans doute moins spectaculaires mais aussi importantes.

Aujourd’hui, Monsieur le Maire, à une très forte majorité, les Français se disent inquiets de l’évolution négative de notre climat et des conséquences désastreuses que cela entraîne sur notre vie. En même temps, ceux-ci ne perçoivent pas ou peu ce qu’ils peuvent faire pour enrayer un processus inquiétant. Un sentiment d’impuissance et de fatalité se dégage, alors qu’il convient, au contraire, d’agir. Il ne s’agit pas là de mettre l’index sur untel ou untel, mais de prendre nos responsabilités en tant qu’élus politiques censés apporter quelques éclairages, des propositions à nos citoyens et tenter ainsi d’anticiper l’irrémédiable.

Permettez-nous Monsieur le Maire, d’être surpris d’apprendre qu’un Plan Climat Municipal est en cours d’élaboration, ce qui est très bien, mais sans que les élus que nous sommes, en soyons informés ou sans même que les principaux acteurs concernés y soient associés. Nous ne pouvons parler de démocratie locale et de mode de gouvernance moderne et ouverte sans implications des uns et des autres. La transparence des travaux et l’implication de la société civile concernée, par ces questions en tout cas, permettraient en outre que nos concitoyens soient témoins d’une mobilisation à laquelle ils pourraient beaucoup mieux s’associer. C’est en tout cas notre conception de la gouvernance locale sur ces enjeux majeurs.

Vous le savez, dès le 28 août 2003, par un courrier de M. SANMARCO, nous vous avions alerté sur cette question. Alors que peut-on faire ? Nous suggérons qu’à l’occasion du prochain Conseil Municipal un grand débat, où seraient associés les associations représentatives et les experts reconnus, soit organisé. Vous nous aviez même suggéré tout dernièrement, à une question posée par Mme PONCET-RAMADE, que cela se fasse autour du film d’Al Gore. Nous suggérons de créer une commission ad hoc autour de vos adjoints. Cette commission se chargerait de comprendre ce dont il s’agit et de recenser les réponses possibles à tous les niveaux, sans tout attendre des grands accords internationaux.

Il s’agirait également de mettre en œuvre, en y associant l’État et les autres Collectivités, un plan d’action mobilisateur et ambitieux. Cela pourrait nous indiquer combien cela coûtera effectivement, qui devra payer et sur quelle durée. Notre ville est particulière, chacun le sait. Sa configuration est singulière, entre mer et collines, pas très loin d’un étang pollué, d’une aire métropolitaine dépourvue d’un mode de transport digne de ce nom et où, enfin, les niveaux de soutien à l’amélioration de l’habitat et à la construction de bâtiments respectueux de l’environnement et qui tienne compte des énergies renouvelables sont encore loin du compte. Nous pensons, Monsieur le Maire, pour notre part, que l’enjeu est trop important pour ne pas lui accorder toute l’attention qu’il mérite. Nous pensons que la balle est dans votre camp.

Monsieur le Maire - Mes chers collègues, je voudrais dire à M. Tahar RAHMANI que je confirme que je confirme tout à fait que notre démarche du Plan Climat municipal est en marche. Il sera prochainement lancé, bien entendu, devant le Conseil Municipal et celui-ci sera bien sur largement questionné. Si vous souhaitez qu’un jour on fasse une séance informelle associant d’autres personnalités qui apporteraient leur contribution, nous le ferons. Ce n’est pas en séance du Conseil Municipal, ce n’est pas possible, c’est une séance informelle qui peut-être faite. J’attire simplement votre attention, M. Tahar RAHMANI. Mais peut-être cela doit-il être reporté après les élections importantes Êqui sont fixées dans le calendrier. Après, nous verrons. Mais sur le fond, il n’y a pas d’obstacle à ce que nous débattions de tout cela, bien entendu.

Le rapport 07/0056/EHCV mis aux voix par Monsieur le Maire est adopté à l’unanimité.

   
Philippe San Marco (12/2010) :
La télésurveillance pour les couloirs de bus
Conseil des 1er et 7e arrondissements de Marseille (20/10/2010) :
Débat sur le centre-ville, intervention de Philippe Sanmarco
Conseil d’administration de Marseille Aménagement du 28 mai 2009, intervention de Philippe Sanmarco.
« N’étant pas schizophrène je ne présiderai pas une société qui ne traduit pas les engagements que j’ai pris devant les électeurs »
MPM - Conseil de communauté du 26/03/2009
Intervention de Renaud Muselier
Marseille Provence Métropole - Conseil de communauté du 19/02/2009
Renaud Muselier :
Les faux procès, les faux-semblants, les vrais enjeux.
CM de Marseille du 01/10/2007 - Philippe Sanmarco
Éradication de l'habitat indigne : faisons d'abord un diagnostic social.
Tracé du tramway : halte à la démagogie !
CM de Marseille du 13/06/2007 - Philippe Sanmarco
Vidéo-surveillance : à quand le bilan ?
« On continue parce que l'on a commencé et que ce que l'on a commencé ne sera efficace que si on continue. »
Plan climat : plus qu’une déclaration d'intention !
CM de Marseille du 05/02/2007 - Tahar Rahmani  : A propos du projet Plan Climat Municipal.
A LIRE OU A ECOUTER
Informations au CM de Marseille (13/11/2006).
Rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes de Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la gestion de la Commune de Marseille de la Régie – Années 1997 à 2005 :
L'augmentation de la dette est la conséquence d'une progression non maîtrisée des dépenses de fonctionnement et singulièrement, des dépenses de personnel.
Conseil d'arrondissements de Marseille du 9/11/2006 -  Claude Grillet
• Création de la ZAC Flammarion.
• Modifications PLU.
Conseil 1er arrondissements de Marseille du15 juin 2006, Claude Grillet :Zac Bourse
Conseil de la CUMPM du 13/02/2006 , Philippe Sanmarco : La RTM, otage du chaos automobile
Nouveaux messages sur le blog Martigues Citoyenne : Conseil municipal de Martigues du 28 février 2006.
Conseil du 1er arrondissements de Marseille du 29/09/2005, Claude Grillet : Un acharnement contre les Flots Bleus (suite).
CM de Simiane :
23/06/2005
CM de Simiane :
du 17 janvier 2005.
Conseil de la CUMPM du 17/12/2004 :
Sortir la Communauté urbaine de l’impasse.
CM de Simiane
du 25/07/2004.
Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, Commission permanente de travail et d'études, aménagement de l’espace communautaire urbanisme, séance du 16/06/2004
DTA, la priorité n’est pas le tramway marseillo-marseillais, mais un vrai réseau métropolitain.
Conseil des 15e & 16e arrondissements du 11/12/2003, Roger Ruzé :
Combat pour le logement, pour la ville, pour la vie.
Conseil de secteur de 03/2003
Val Emeraude
CM de Marseille de 03/2003
Transport
CM de Marseille de 01/2003
Découpage du 13
CM de Marseille de 11/2002
Sécurité
CM de Marseille
de 10/2002 
La Convention citoyenne
Plateforme
Conseil d'administration
Statuts

Actions citoyennes

Débats citoyens
Liens citoyens
Revue de presse
Emissions radio

Contact

Mentions légales
S'inscrire à la gazette web
Archives jusqu'à 12/2010
La vie de la Convention
Elections municipales 2008
Elections régionales 2004
Elections européennes 2004
Elections législatives 2002
Agir pour Marseille
Débats en cours
Initiatives citoyennes
Développement territorial
Revue de presse
Débat sur la constitution européenne 2005