Convention citoyenne
Inscription à la newsletter Convention citoyenne
Philippe San Marco sur
LES ARCHIVES JUSQU'A DECEMBRE 2010
Archives "développement territorial"
Partager
   
20 minutes.fr - 12/02/2010
Logement Marseille : le centre-ville n’est pas tiré d’affaire
 
Une série d’incidents dans des hôtels meublés relance le débat sur l’habitat indigne.
 http://www.centrevillepourtous.asso.fr/spip.php?article2919

 France 3.fr - 12/02/2010
Marseille : questions autour d’un hôtel insalubre

L’incendie dans un hôtel meublé du 1er arrondissement lundi pose à nouveau le problême des marchands de sommeil.
http://www.centrevillepourtous.asso.fr/spip.php?article2926

Lu sur le site www.marsinfos.fr, par Pierre Boucaud le 13 février 2010
Incendie de l’hotel rue Mazagran : la Mairie avoue entre les lignes que rien n’était en règle

Branle-bas de combat à la Mairie de Marseille sur le dossier de l’incendie de la rue Mazagran, déjà raconté ici par Marsinfos. En moins de 48 heures le ton a radicalement changé à la Mairie. On assiste ce matin dans le journal La Provence à un gros rétropédalage de la part de José Allégrini, l’élu en charge de la patate chaude, car adjoint à la protection civile.

Aujourd’hui, on apprend donc en page 6 du quotidien que le soit disant hôtel, en réalité un bouge honteux, ne possédait aucun équipement obligatoire de sécurité : alarmes à incendies, portes coupe-feux, dispositifs de désenfumage, détecteurs de fumée… Ah bon ? Mais la ville avait néanmoins donné une autorisation en juillet 2007. Plus que tardivement, une commission municipale de sécurité est venue inspecter l’hôtel, hier après midi, et a décidé de le fermer ! Un peu tard, non ?

Si la Ville était au courant, pourquoi n’a t-elle rien fait avant ? D’autant plus que selon nos informations, le propriétaire des murs de l’hôtel cherchait depuis plusieurs mois à récupérer son bien pour le remettre en état, et nous a affirmé qu’une procédure d’expulsion des exploitants actuels était en cours, mais toujours pas appliquée…

José Allegrini, l’adjoint (et avocat) à la sécurité publique à la Marie centrale qui expliquait encore il y a deux jours dans la Provence, qu’à la Mairie de Marseille  « on ne joue pas avec la sécurité des biens et des personnes », ajoutant même » ceux qui expliquent aujourd’hui que la commission avait demandé que cet hôtel soit fermé mentent », et bien le même Allegrini aujourd’hui, avoue tranquillement, toujours dans le quotidien local officiel, tenez vous bien , c’est du lourd :  « 97 hôtels font l’objet d’une surveillance constante à Marseille. Pour la plupart, ce ne sont plus des hôtels, mais des locations d’appartements meublés. Je pourrais les fermer. Mais il faut tenir compte de la réalité marseillaise. Nous avons quand même plus de gens en situation précaire qu’en Seine-Saint-Denis ».

Tout le monde est d’accord pour dire qu’il vaut mieux loger des gens en situation difficile que de les jeter à la rue, mais dans ce cas, on est surement pas obligé de les loger chez des « marchands de sommeil » , et de risquer de mettre leurs vies en danger.  Ces mêmes marchands de sommeil qui bénéficient de subventions publiques pour faire ce sale métier. Et on est également en droit de s’interroger, comme le soulignait France3 hier soir, sur l’action depuis 15 ans de « Marseille Aménagement », cette structure municipale en charge de rénover le centre-ville et de soit- disant améliorer l’habitat insalubre , indigne de la deuxième ville de France. Une structure dont avait démissionné avec fracas l’an dernier l’ancien député PS Philippe San Marco, juste après y avoir été nommé lorsqu’il a rejoint la majorité actuelle. En d’autres termes, « Marseille aménagement » est un incendie qui couve dans les sous-sol de la municipalité Gaudin. Affaire à suivre, évidemment…

La Convention citoyenne
Plateforme
Conseil d'administration
Statuts

Actions citoyennes

Débats citoyens
Liens citoyens
Revue de presse
Emissions radio

Contact

Mentions légales
S'inscrire à la gazette web
Archives jusqu'à 12/2010
La vie de la Convention
Elections municipales 2008
Elections régionales 2004
Elections européennes 2004
Elections législatives 2002
Agir pour Marseille
Débats en cours
Initiatives citoyennes
Développement territorial
Revue de presse
Débat sur la constitution européenne 2005